Bienvenue sur le site du cabinet de pneumologie & d’allergologie respiratoire

Vous pouvez prendre rendez-vous au

05.90.41.74.80

ou directement en ligne sur doctolib.fr
en cliquant sur le bouton ci-dessous

Le cabinet est ouvert du lundi au jeudi de 7h30 à 17h30

Il est situé au rez-de-chaussée de l’immeuble SCI les Goyaviers
Quartier Boisneuf- Destrellan
97122 Baie-Mahault

Le docteur Philbert est pneumologue diplômé de la faculté de Caen, il s’est spécialisé en pneumologie pédiatrique, en allergologie respiratoire et en médecine du sommeil.

Il assure les consultations de pneumologie générale et d’allergologie respiratoire (enfant et adulte) ainsi que des consultations dédiées aux troubles du sommeil, essentiellement le syndrome d’apnées du sommeil.

Certains troubles comme l’insomnie ne sont pas pris en charge au cabinet, mais vous pourrez être orientés vers des confrères spécialisés.

La consultation pourra être complétée en fonction du contexte, par des questionnaires, une étude de la fonction respiratoire, une mesure des gaz du sang, des tests allergologiques.

Chaque consultation fera l’objet d’un compte rendu écrit adressé au médecin traitant, au patient et éventuellement à d’autres correspondants médicaux.

Conventionné secteur 2 avec optam, garantissant un meilleur remboursement

( tarif de remboursement du secteur 1 )

Les motifs de consultations les plus
fréquents chez le pneumologue sont :

La dyspnée (essoufflement)

La toux chronique

Les infections respiratoires récidivantes

La découverte d’anomalies radiologiques
(radiographie de thorax ou scanner thoracique)

La suspicion de syndrome d’apnées du sommeil

La prise en charge des allergies respiratoires et des asthmes difficiles

L’aide au sevrage tabagique

Les principales maladies prises en charge
par le pneumologue sont :

Les maladies bronchiques :
asthme, BPCO, dilatation des bronches…

La toux chronique

Les maladies de la plèvre :
pleurésies, pneumothorax, tumeurs pleurales

Les pneumopathies interstitielles

Les troubles respiratoires du sommeil

Les maladies vasculaires pulmonaires :
embolies pulmonaires, hypertension artérielle pulmonaire

Les atteintes pulmonaires secondaires aux maladies de systèmes ou iatrogènes
(secondaires aux médicaments)

Les pathologies infectieuses pulmonaires et pleurales

Les pathologies tumorales thoraciques

Les maladies allergiques de l’appareil respiratoire
(asthme et rhinite allergique essentiellement)

Les examens

Les explorations fonctionnelles respiratoires (EFR)

Les explorations fonctionnelles respiratoires (EFR) sont un ensemble d’examens permettant d’évaluer la capacité respiratoire.

Elles sont nécessaires pour le diagnostic et le suivi d’une maladie respiratoire, de certaines maladies avec atteinte du poumon, la surveillance de certains traitements pouvant causer des complications respiratoires, ou encore dans le bilan avant une opération.

La spirométrie permet d’étudier les débits ventilatoires (notamment le VEMS : volume maximal que le patient peut expirer en une seconde) et les volumes mobilisables (capacité vitale : volume total mobilisé après une inspiration et une expiration maximale). Elle permet de diagnostiquer une obstruction des bronches. Il s’agit de l’examen de base des EFR.

La plethysmographie permet de mesurer l’ensemble des volumes pulmonaires. Cet examen est réalisé dans une cabine fermée dans laquelle le patient est assis sur un siège. La plethysmographie permet de diagnostiquer un syndrome restrictif ou une distension thoracique.

La capacité de diffusion pulmonaire permet d’évaluer le transfert de l’oxygène des alvéoles pulmonaires aux vaisseaux sanguins.

D’autres examens peuvent être demandés par le pneumologue tels que le test de provocation à la métacholine (pour dépister une hyper-réactivité bronchique), la mesure de la puissance des muscles respiratoires (PImax, PEmax et SNIP test) .

La gazométrie artérielle (mesure des gaz du sang) est une ponction de sang dans l’artère (et non dans la veine comme les prises de sang classiques). Celle-ci permet de connaitre la pression en oxygène et en dioxyde de carbone dans le sang artériel.

Les tests allergologiques cutanés « prick tests »

Un test cutané « provoque » une réaction allergique en introduisant une quantité infime d’allergène (c’est-à-dire la substance à laquelle votre médecin pense que vous êtes allergique) dans la peau à l’aide d’une lancette.

Si vous êtes sensibilisés, la peau réagira et une réaction similaire à une piqûre de moustique apparaîtra à l’endroit où l’allergène a été inoculé.

La polygraphie ventilatoire

La polygraphie ventilatoire est un examen classique du sommeil très fréquemment réalisé mais il ne permet d’étudier que la respiration nocturne et doit parfois être complété par une polysomnographie.

Il est très utile dans le dépistage du SAS, mais également dans le suivi du SAS, par exemple pour le réévaluer après une perte de poids, ou encore pour contrôler l’efficacité d’un traitement (PPC ou orthèse).

Le nombre de capteurs est réduit, la pose ne prend que quelques minutes, l’examen est habituellement effectué à domicile.

La fibroscopie bronchique

Cet examen consiste à introduire par les voies respiratoires naturelles (nez ou bouche) un tube flexible, de petit calibre, appelé fibroscope, relié à une caméra.

Cet appareil va descendre jusqu’aux bronches et va permettre de voir ces dernières et d’effectuer des prélèvements.

Cet examen a une durée variable de 10 à 20 minutes et n’est pas douloureux. Il se pratique le plus souvent sous anesthésie locale. Il n’est pas réalisé au cabinet mais au CHU de Pointe-à-Pitre/Les Abymes.

L’écho endoscopie

L’écho-endoscopie bronchique (EBUS) est une technique d’exploration qui utilise les propriétés d’un endoscope souple sur l’extrémité duquel est positionnée une sonde d’échographie doppler.

Après avoir été introduit par les voies aériennes hautes, l’endoscope explore la trachée et les bronches de gros calibres par vision optique directe.

Secondairement, la sonde d’échographie doppler est appliquée contre la paroi trachéale ou bronchique permettant l’exploration voire la ponction des structures du médiastin (à travers les bronches).

La ponction pleurale

La ponction pleurale est un geste consistant à effectuer un prélèvement de liquide dans la cavité pleurale (enveloppe du poumon).

Cet examen s’effectue sous anesthésie locale, il a pour but d’analyser le liquide afin de trouver la cause de son apparition, ou de l’évacuer s’il gêne la respiration.

Le test de marche de 6 minutes

L’évaluation de la tolérance à l’effort est une composante majeure dans la prise en charge des patients atteints de pathologies respiratoires chroniques.

Le test de marche de six minutes (TM6), est couramment utilisé afin de mesurer la capacité fonctionnelle de ces patients, de préciser le pronostic de leur maladie, de guider le choix d’une éventuelle intervention thérapeutique et de quantifier l’efficacité de celle-ci.

Le TM6 a l’avantage d’être simple, sécuritaire, d’être bien toléré et d’être représentatif des activités quotidiennes des patients.

CONTACT